11/11/2013

Parler pour ne rien dire et ne rien dire pour parler sont les deux principes majeurs et rigoureux de tous ceux qui feraient mieux de la fermer avant de l'ouvrir. Pierre Dac

Depuis quelques mois six comparses participent à l’édition d’une revue nommé: « Catarrhe, la voix de ceux qui ne manquent pas d’air ». Nous en sommes au cinquième numéro.

Sous le signe de la ‘Pataphysique,c'est à dire la science des solutions imaginaires qui répondent à des problèmes qui ne se posent pas, elle aborde des thèmes s’encanaillant avec l’absurde.

Marc Sanders, Le Docteur Lichic, Éric Dejaeger, Thierry Lechat, Olivier Texier et Jean-Paul Verstraeten vous souhaitent une lecture au second degré sur l’échelle de Rictus qui sans vouloir être instructive sera tout de même édifiante.

16:31 Publié dans Lu ou vu dans Catarrhe | Lien permanent