24/11/2013

Les gynophores

Gynophores

Définition : Les gynophores sont des phrases qui portent en elles un sens caché, souvent grivois, dévoilé par déclinaison au féminin.

-La déclinaison peut être stricte :

 

« Le civet se valorise de lapin »

(La civette se valorise de la pine)

 

« Le goût du branle-bas »

(La goutte de la branlette basse)

 

«  Saisi par le chat, dégouline le cyprin »

(Saisie par la chatte, dégouline la cyprine)

 

« Un bon brouet pour son mot, voilà ce que suggère la secrétaire au Comte »

(Une bonne brouette pour sa motte, voilà ce que suggère le secrétaire à la Comtesse)

 

-ou évoluée :

 

« Avec un bon pouf, savourer le goal »

(Avec une bonne pouffe, savourer la gaule »

 

« L’échassier redoute le courant, qui rend le pas délicat »

(L’échassière redoute la courante, qui rend la passe délicate)

 

enfin, elle peut être phonétique :

 

« Le grognard de Bonaparte, qui avançait pourtant un bon mot, fait un dernier pas puis s’écroule »

(La grognasse de Bonaparte, qui avançait pourtant une belle motte, fait une dernière passe puis s’écroule )

 

« Le faon a effleuré le capot »

(La fente a effleuré la capote)


Docteur Lichic

Lu dans Catarrhe N° 5

Les commentaires sont fermés.