12/01/2014

Les Treize et Trois

Les Treize et trois, toujours anticonformistes, continuent à bouleverser nos évidences culturelles.



Paul Walkinson

Scientifique aventurier, fils de Jean-Baptiste Walkinson.
Malgré que de nos jours, dans nos belles provinces, les Foires aux Boudins d’antan portent la nouvelle dénomination d’Évènements Culturels, trop souvent encore les normes élémentaires ne sont pas respectées.
Déjà en 1956, Paul Walkinson portait un œil sévère sur « le n’importe quoi », c’est pourquoi il détermina avec précision les normes drastiques qui feraient « la différence ».
Le 5 mai 1957, le Ministère homologua officiellement cette brillante initiative qu’est le Boudin étalon, dont on ne tient pas assez compte lors de l’élaboration des manifestations.


Jean-Baptiste Walkinson

Explorateur collectionneur.
Parmi tous ses objets, son préféré est sans conteste la paire de lunettes à ventouse de Vincent Van Gogh  datant de 1889, un an après que  celui-ci  se coupa une oreille par amour. Cet objet, loin d'être anodin, suscita une réflexion profonde à notre bon Jean-Baptiste, à savoir: "Il faut voir ce que les autres n'entendent pas".

Lu dans Catarrhe N°6

Les commentaires sont fermés.