27/08/2014

Rentrée Littéraire

Voici ce que Jean-Philippe Querton en pense... tout comme nous !

La rentrée littéraire nous fait chier !
Ce n'est qu'une vaste campagne de promotion orchestrée par un consortium de puissantes maisons d'éditions...
Et le libraire se retrouve bâillonné parce qu'il doit avoir dans son magasin ces titres dont on parlera sûrement, peut-être, sans doute...
Les rayons sont bourrés d'ouvrage et les "petits" éditeurs pourront piétiner quelques semaines devant les boutiques pour qu'on daigne s'intéresser à eux !
Et les journalistes, les chroniqueurs sont coincés par ce qu'il faut parler des livres de la rentrée littéraire, les maisons d'éditions sont de gros annonceurs publicitaires...
Comble du cynisme: ils savent qu'ils ne les vendront pas leurs livres... En tout cas, pas autant qu'ils voudraient.
Pierre Nora, directeur chez Grasset déclare: "Tant qu'a ne pas vendre les livres que nous publions, autant ne publier que des livres que l'on aime" (Le Soir, 16 août 2014).

Chez nous, c'est tous les jours la rentrée.

Merci de soutenir Cactus Inébranlable éditions et l'ensemble des maisons d'éditions qui tentent de se débrouiller pour soutenir une création qui n'est pas guidée par le fric !

Une maison d'édition bien sympathique et dynamique ? Cactus Inébranlable.

Les commentaires sont fermés.