17/03/2016

Catarrhe N°20

J'en connais qui vont se régaler !

page01'.jpg

Sommaire du Catarrhe N° 20 d’avril.

L’Éditorial du mois

« Je me sens linceul auprès de toi » avoue Marc Sanders dans sa Chronique Badine

La Nanopoésie de Perrin Langda

Corneille sera « revisited » par les impertinents André Stas et Éric Dejaeger

Céline Maltère nous propose « Le virelai de la laide », ses « Entonnoirs », « Rondel de la sylve à la ponte » et « Les cornes de la sylve »

« Les souvenirs mémorables du Professeur Brodsky » sont présentés par Jean-Paul Verstraeten

Lou Dubois exhibe ses « Touchantes photos retouchées »

La « Piqûre de rappel » vous sera injectée par Patrick Boutin

Thierry Lechat, dans « celui qui rêve reste lucide », vous conseille : « Ne faites surtout pas ceci en mémoire de moi »

« Cul-de-vioque », les ragots de Christine Schmidt

« La fable » vous sera contée par Fabrice Marzuolo

Éric Dejaeger, dans sa « linguistique appliquée », développera les « préfixes THÉO- et MICRO- »

Patrick Beaucamps fera part de ses Réminiscences avec « Le bain » et « Fin de soirée »

Ivan de Monbrison rattrapera « Le temps perdu »

Kashima San présentera le belle « Rita León »

Les dessins de « L’immonde d’Olivier Texier » vous feront bondir

Vous vous recueillerez devant « Le saint du mois 'pataphysique »

Deux propositions de Thierry Lechat et les aphorismes de Paul Guiot compléteront la revue.

Bonne lecture aux abonnés… Dommage pour les autres !

Les commentaires sont fermés.