23/12/2014

Vient de paraître

Notre fidèle collaborateur, Éric Dejaeger, prolifique s'il en est, vient de sortir son nouvel ouvrage chez Gros Textes.

 

UNE FEMME À GROS SEINS QUI COURT UN MARATHON est un recueil qui rassemble environ 70 poèmes parmi tous ceux écrits ces cinq dernières années.

eric dejaeger, gros textes, livre, poésie  

eric dejaeger, gros textes, livre, poésie

Son blog : http://courttoujours.hautetfort.com/

25/11/2014

Paul Guiot et son Cactus

Le dernier livre d'aphorismes de Paul Guiot sort au Cactus Inébranlable Éditions... de quoi se régaler pour les fêtes !

 

paul guiot, aphorismes, livre, cactus inébranlable

Tous les détails chez l'éditeur : ICI

 

10/11/2014

Microbe N°86

Le 86e numéro du Microbe est paru ! Il a été concocté par Thierry Roquet.

Microbe 86.jpg

Au sommaire :
Éric Allard
H
élène Dassavray
F
rançois-Xavier Farine
C
athy Garcia
C
écile Glasman
P
errin Langda
L
a Nouille Martienne

Fabrice Marzuolo
M
urièle Modély
P
atrick PalaquerHeroux - Guide pour garder.jpg
J
any Pineau
J
ean-Philippe Querton
T
hierry Radière
M
ark SaFranko
M
arlène Tissot
Illustrations : Francesco Pittau

Les abonnés l’ont reçu.

Les abonnés « + » ont également reçu le mi(ni)crobe 45 signé Jason Heroux : Guide pour garder les poulets en ville (bilingue anglais/français).

Comme d’habitude, les autres n’ont rien reçu...
Pour tous renseignements, contactez Éric Dejaeger sur son blog.

23/08/2014

Microbe N°85

microbe, revue, poésie, éric dejaeger

Le 85e numéro du Microbe sort début septembre !

Au sommaire :
Daniel Birnbaum
M
arc Bonetto
G
eorges Cathalo
J
ean-Marc Couvé
É
ric Dejaeger
G
eorges Friedenkraft
D
ominique Gaultier
L
udovic Joce
M©Dĕm

Jany Pineau
F
abrice Marzuolo
L
ouis Mathoux
A
lain Minighetti
M
arie Ramon
A
lain Sagault
P
hilippe Vidal
Illustrations : Alain Sagault

Tous renseignements sur le blog d'Éric Dejaeger : http://courttoujours.hautetfort.com/

Coup de chapeau à André Balthazar.

 

 

André Balthazar nous a quitté.

André Balthazar, Daily-Bul, littérature

Le chapeau n'a pas de racines et les cheveux qui semblent le prolonger n'appartiennent pas à la même plante. Sans être aérien, il apprécie l'altitude (quand il vole, c'est avec une pointe d'ironie, comme pour faire semblant de retrouver un sol qui n'est pas le sien).

Sa mémoire transpire et laisse des traces qui font partie de sa vie intérieure.

Même solitaire accroché à un clou, il ne perd jamais la tête, conscient d'une importance étrangère toutefois à toute fatuité : il sait que l'homme est sa monture et sa plus noble conquête.

Parfois il garnit d'une plume de geai pour se rappeler au ciel.

Extrait du LEXICON Tome 2, Le Chapeau, Balthazar / Breucker. Le Daily-Bul.

 

 

Balthazar (André)

Ouvrier zingueur ventripotent, son inclinaison à l'embonpoint fut la cause de son savoir. Déjà jeune, il se déplaçait avec peine. Ce n'est que vieillard qu'il devint cassant.

Il fut exilé à Waterloo par Léopold II, qui ne supportait pas ses quolibets ; ceux-ci restèrent fameux à l'époque. Ils furent publiés à titre posthume et sous un pseudonyme étranger sous la rubrique générale : « Les vases communicants. »

Ernest Pirotte, Petit Panthéon national et illustré des auteurs, Daily-Bul, n° 10, mai 1964.

 

André Balthazar, celui de qui on a dit qu'il mangeait ses omelettes avant de casser les œufs, celui qui n'a pas craint de secouer la poêle du temps pour en faire surgir les omelettes du passé.

Extrait de DEUX DISCOURS POUR DEUX ANNIVERSAIRES , Pol Bury, Le Daily-Bul, 1992.

 

 

Le grand salon frémit dans la douceur de l'après-midi : des cuillères d'argent cognent de la fine porcelaine, des voix et des étoffes murmurent. Les oreilles attendent le petit Mozart.

Au pied des hautes portes qui montent vers le ciel, au pied des hautes glaces, le tapis enveloppe des silences et des trépignements élégants.

Sur les murs, le gris Versailles attendrit les ombres. L'air est un peu rose comme les tentures de brocart qui bordent les fenêtres. A travers les carreaux, la verdure du parc (quelques trembles sur un gazonserré) répand des parfums de tisane blonde et d'abeille, qui adoucissent le bleu roi et le rouge cardinal des habits. La blancheur des jabots, des manches, des bas, des mouchoirs réveille l'œil que la cendre des perruques assoupissait. Un prêtre fait tache.

Au plafond, des cuisses tournent dans des nids d'ombre...

Le petit Mozart est là : tous les yeux grands ouverts font silence.

Extrait de LE petit MOZART, André Balthazar, Le Daily-Bul, 2006.

 

 

Je voudrais t'adresser, cher André, ces quelques mots que tu destinais à Paul Bury, le 26 septembre 1992, lors d'un banquet fêtant les 35 ans du Daily-Bul.

 

Toutefois, encore ceci. Relisant, pas plus tard qu'à l'instant, votre œuvre complet que je ne qualifierai pas, redoutant de confondre votre modestie de plume d'oie, je notais : « Je est un autre ».

Et bien oui, Monsieur, vous êtes un autre. Et quel autre ! Un autre au profil de citadelle inexpugnable.

J'en ai fini, merci.

 

André Balthazar, Daily-Bul, littérature

Jacqueline et André Balthazar lors de la préparation de l'exposition " Ah, la Vache ! "

organisée par le Daily-Bul, L'Hélicon et le Centre Culturel d'Havelange en 2000.

 

andré balthazar,daily-bul,littérature

André Balthazar et Pol Bury par Roland Breucker

 

andré balthazar,daily-bul,littérature

André Balthazar par Pol Bury

 

 

 

09/07/2014

Pour réussir vos vacances

Pas encore abonné à Catarrhe, bon, c'est une première lacune mais partez au moins en vacances avec un de nos auteurs... ou avec un de ses livres.

 

Un petit bouquin pratique à mettre dans un sac ou en poche ? Facile :

 

Comment abandonner convenablement son chien durant les vacances - Docteur Lichic

Ouvroir de Brèves de Comptoir Potentielle – Collectif OuBreCPo (avec le Dr Lichic)

Le pas sage à l'acte – André Stas

Les pAnsées – Philippe Goosens (2 tomes)

Des capiteuses pensées - Jean-Philippe Querton

 

Vous préférez plus de volume pour avoir « de quoi » ? Alors tournez-vous vers :

Un privé à bas bilan - Eric Dejaeger

La saga Maigros - Eric Dejaeger

Fume, c'est du belge - John F. Ellyton

Galop décès - John F. Ellyton

Les perdants - Jean-Philippe Querton

L'homme à la Chimay bleue - Jean-Philippe Querton

Et plein d'autres auteurs qui n'ont pas été publiés dans Catarrhe mais qui sont aussi édité par « Cactus inébranlable éditions ». C'est une petite maison d'édition, certes, mais qui sort des sentiers battus.

 

Voici leur catalogue : ICI

Bonnes vacances.

28/05/2014

La vallée du Bocq, au fil de l'eau

Si vous aimez les beaux livres avec de remarquables photographies et de belles mise en pages, voici le livre qu'il ne faut pas manquer !

Editions namuroises - 24€

Bocq, Baudouin, Delloye, photographie, livre

 

 

Au creux de la vallée coule tranquillement un petit cours d’eau. Discret, calme, sinueux, sauvage, turbulent, rocailleux, agité, autant de qualificatifs pour ce ruisseau qui se laisse aller tranquillement au gré du relief qu’il a modelé au fil du temps. Comme autant de paysages variés où il est agréable de s’échapper et d’ouvrir son esprit à la découverte.

Au départ de Scy où il prend sa source pour se jeter dans la Meuse à Yvoir, il parcourt le vrai Condroz sur quarante kilomètres, traversant des localités au patrimoine architectural remarquable. La vallée du Bocq regorge également d’un riche patrimoine naturel, une faune et une flore d’une rare beauté.

Vincianne Baudoin et Rudi Delloye, Condruziens profondément attachés à leur terre, nous font partager ces coins et recoins, ces petits paradis pour qui sait en profiter. Ce patrimoine est un précieux héritage, qu’il faut respecter et protéger.

23/05/2014

Un livre pour cet été ?

Si vous cherchez un livre, deux livres, trois livres pour les vacances, n'hésitez pas à découvrir les titres du catalogue de Cactus Inébranlable éditions, une maison qui publie des choses hors des sentiers battus.

Le catalogue est ici.

Découvrez également d'autres petits éditeurs et d'autres livres passionnants sur le blog d'Éric Dejaeger.

Son blog est ici.

N'HÉSITEZ PAS À SOUTENIR LES (PETITS) ÉDITEURS INDÉPENDANTS !

09/05/2014

GROVISSE DE FORME

ANDRÉ STAS et ÉRIC DEJAEGER ont encore frappé fort !

Enfin une grammaire par l'exemple... ça aide fortement.

Un détournement spectaculaire de la grammaire Grevisse et comme ils disent si modestement : "Les zauteurs sont certains que personne ne fera mieux. Sauf eux !"

Ce nouveau Mi(ni)crobe n'est disponible que par abonnement à la revue Microbe d'Éric Dejaeger... il ne reste que sept exemplaires et il ne sera pas réédité. Abonnez-vous sans attendre !

Couverture Grovisse.jpg

Des exemples ?

Croupir

J'ai croupi que pendre.

Je suis Croupi mains rouges.

J'ai croupi de vache, je donne du lait ZZ.

Je suis croupi de sansonnets, ça faisande plutôt bien.

 

Tous les renseignements sur le blog d'Éric Dejaeger ICI

Fume c'est du belge

John F. Ellyton édité par Jean-Philippe Querton (cactus inébranlable), tous deux participent à la rédaction du prochain Catarrhe (juin).

 

"Fume c'est du belge", un polar de John F. Ellyton à découvrir :

Le pitch:
"À cinquante balais bien tassés, ce vieil anar de François souhaiterait bien raccrocher et passer plus de temps avec Germaine sur ses genoux. C’est sans compter le paquet de paranos équitablement partagés entre les méchants qui ne l’aiment pas et les gentils qui ne l’aiment pas non plus.

En revenant d’une virée en Angleterre qui mettait un point final à son « Galop d’essai », le voilà violemment pris à partie en pleine nuit par une bande d’allumés nationalistes alors que la tempête fait rage sur l’Yser. Il s’en tire en piquant une tête dans le fleuve d’où il assiste au meurtre de la nana qu’il escorte.

Les salauds se taillent et croient pouvoir en rester là. Seulement, c’est à François Nedonema qu’ils se sont attaqués. Cherchant à comprendre, François trouvera des poulets aussi dangereux que les malfrats. Face à une petite Belgique bien plan-plan, où rien ne dépasse, ou si rarement, il se perdra dans un monde où on ne sait qui couvre qui pour satisfaire les perversités de parvenus de la plus belle eau.

François obtiendra bien sûr l’aide de ses amis de toujours : Le Soufflant, l’affriolante Germaine, et bien d’autres. En compagnie de John, son flegmatique allié anglais, comme lui amateur de nanas, il nous emmène dans un tour de Belgique noir de chez noir.

Une course d’un nouveau genre : Dixmude-Bastogne-Dixmude, sans frontière d’aucune sorte. Vive l’Anarchie."

Cactus inébranlable éditions : ICI