15/03/2017

Catharrhe N°26... l'ultime.

bandeau46.png

Dans le Catarrhe numéro 26, celui d’avril, l’ultime, les abonnés découvriront avec émotion :

 

En couverture, un anaglyphe d’Olivier Texier et un aphorisme de Paul Guiot.

En 2e de couverture, une pensée illustrée de Jean-Paul Verstraeten (en anaglyphe).

Dans le rabat de la couverture, Céline Maltère nous présente « Christ, f. » illustré par J-P Verstraeten.

Nous voici enfin à l’éditorial suivi de la chronique badine de Marc Sanders : « Cols blancs v./Blancs becs ».

Philippe Azar tirera « La queue du diable ».

Gaspard Pitiot nous invitera à sa « Cérémonie ». Il nous dira aussi ce qu’il y a « Sous les quartz striés ».

Jean Pézennec donnera son point de vue sur la « Beauté ».

Lou Dubois nous fera partager ses « légendaires portraits légendés ».

Kashima San nous invitera à l’affrontement d’« Éros contre Priape ».

Thierry Lechat confirmera que « Celui qui rêve reste lucide ».

André Stas et Éric Dejaeger batifoleront dans « Boileau revisited ».

Le Docteur Lichic nous présentera son « Histoire de l’agriculture et des mœurs paysannes », plus précisément « Attelages et tractions ». Il nous fera également visiter son « Bestiaire anecdotique ».

Valère Kaletka partagera ses « Poèmes ».

Patrick Boutin affirmera qu’il y a « Un temps pour tout ».

Éric Dejaeger, dans « La linguistique appliquée », développera le préfixe « Térato- » et le suffixe « -ectomie ».

Céline Maltère nous présentera « Rosende ou la litanie des abattoirs ».

Christine Schmidt proposera « Cataracte » et « Lithiase ».

Olivier Texier nous infligera « ses dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche ».

Jean-Paul Verstraeten, en guise d’adieu, passera un « Coup d’épilogue à poussières ».

Thierry Lechat nous donnera un dernier conseil avant de nous quitter.

Mais que tout ça ne nous fasse pas oublier de fêter St Georges Dazet, Poulpe au regard de soie, le 12 Clinamen soit le 3 avril vulgaire. (Anaglyphe).

 

Vous recevrez une paire de lunettes afin de découvrir les images en anaglyphes.

 

Vous recevrez également en remerciement pour votre fidélité, un livret à tirage limité et numéroté, créé spécialement pour l’occasion par Lou Dubois, intitulé « Collage extra-fin ».

 

Mais il faudra encore patienter quelques jours.

 

 

27/02/2017

Catarrhe d'avril

env2'.png

J’en connais qui vont regretter de ne pas s’être abonné à notre revue Catarrhe. Votre ultime numéro du mois d’avril va être somptueux, chers abonnés, je peux déjà vous le dire. Pensez donc, plusieurs interventions d’une douzaine d’auteurs, poètes, écrivains, ‘pataphysiciens, surréalistes, graphistes. Une couverture à rabat en couleur agrémentée d’anaglyphes et une paire de lunette pour les apprécier. Une page centrale en couleur.
Cerise sur le gâteau, pour remercier nos abonnés de leur fidélité, il y aura une surprise, un petit cadeau… Entre nous, je vais vous dévoiler le petit secret… Lou Dubois, notre grand surréaliste de service, a créé spécialement pour vous et pour l’occasion, un livret original à tirage limité et numéroté… Elle n’est pas belle la vie, les amis ? Petits gâtés, va!
Je vous le disais, il y en a qui regrettent de ne pas s’être abonné… Trop tard !

09:54 Publié dans La revue Catarrhe | Tags : catarrhe | Lien permanent | Commentaires (0)

15/01/2017

Catarrhe N° 25

Voici déjà le sommaire du Catarrhe de février, le N° 25, soit l’avant dernier numéro.

 

Après l’éditorial, la Chronique badine de Marc Sanders, plus précisément : « Résurérections matinales ».

Nous serons « À l’ombre des grands chênes » avec Philippe Azar.

Céline Maltère nous distillera « Remember ».

Valère Kaletka balbutiera « Gruinances » et nous présentera « La souris » et ses « Haïkus ».

Lou Dubois nous fera part de ses « Légendaires portraits légendés ».

Jean Pézennec nous fera découvrir son « Afrique » et « Convergence de vues ».

« Une vie de chien » sera développée par Patrick Boutin.

Thierry Lechat, « Celui qui rêve reste lucide », constatera que le doute fait souffrir.

Les incontournables André Stas et Éric Dejaeger nous amuseront avec « Malherbe revisited ».

Gaspard Garcia, un petit nouveau, nous ravira avec « Une tenue vieillie dans le cercueil », « Terza rima chevaline » et « Lune vitreuse ».

Dans « La linguistique appliquée », Éric Dejaeger déclinera les préfixes aéro- et péri-.

Vous découvrirez le « Who’s vous ? » de Pascal Dandois.

Le Docteur Lichic exposera « Du matelotage de gorge ».

« L’immonde d’Olivier Texier » sera pareil à lui-même et outre la couverture et la plupart des illustrations, Olivier vous offrira deux « Grotesk ».

Paul Guiot parsèmera la revue de ses pensées.

Nous fêterons aussi « Le Bétrou - Théurge ».

page01.jpg

19/11/2016

Catarrhe N°24

couv 24.jpg

Voici ce que vous réserve le Catarrhe de décembre :

Après l’éditorial, la chronique badine de Marc Sanders prendra la mer avec « Aqueux coucou ».
Valère Kaletka vous conviera à son « banquet saturnien ».
Philippe Azar vous montrera comment « jouer avec le feu ».
Lou Dubois vous proposera ses surprenants « légendaires portraits légendés ».
Dans « Poèmes Cut-up N°9 », François-Xavier Farine affirmera que « l’avalanche des courriels n’aura pas lieu ».
Céline Maltère vous invitera à une « Fest-noz » peu ordinaire (vous vous en doutez).
Laurent Dumortier remuera « des cendres en décembre ».
Un quatre main harmonieux sera développé par Céline Maltère et Sylvain-René de la Verdière dans « Quadrature de la sirène ».
Comme Thierry Lechat sait que « celui qui rêve reste lucide » et qu’il suit l’actualité, il vous demandera « Dis, elle va comment, la terre ? ».
Dans « La linguistique appliquée », Éric Dejaeger développera les préfixes « télé- » et « philo- » avec une rigueur qui lui est propre.
Jean Pézennec, quant à lui, vous fera part de sa vision de la « Modernité ».
Patrick Beaucamps, ne demandant pas son reste, reprendra « du poil de la bête ».
Ce n’est pas comme Patrick Boutin qui aura « la tête en l’air ».
« De la mesure de la portée », sujet scientifique, s’il en est, ne pourra être développé que par le Docteur Lichic.
L’impitoyable Christine Schmidt fera ses confidences et dévoilera son « Baby Doll ».
Le délicat Pascal Dandois vous confiera une « carte postale » adressée à son Pépé.
« L’immonde d’Olivier Texier » vous fera découvrir « les mésaventures de Bertrand Clitoru, la tête humaine » dans des situations de circonstances.
N’oubliez pas de fêter « St Navet et Ste Perruque, humanistes », le 6 Sable (le 6 décembre vulgaire).
La revue sera ponctuée d’authentiques aphorismes de Paul Guiot.
Olivier Texier et d’autres agrémenteront la revue de leurs petits « Mickey ».

26/07/2016

Catarrhe N°22

page01.jpg

Voici ce qui vous attend dans le Catarrhe du mois d’août :

 

Après l’éditorial,

Marc Sanders, dans sa chronique badine, vous entraînera dans un « Itinéraire Badin futé ».

Lola Sapin, une petite nouvelle, constatera que « La nuit était molle ».

Philippe Azar, fraîchement arrivé, vous présentera « Le monde comme on l’a fait ».

Céline Maltère, inspirée par un tableau de Mossa, présentera « La marchande d’amour ».

Patrick Beaucamps vous fera visiter un « Lieu-dit ».

Lou Dubois partagera ses « Touchantes photos retouchées ».

Céline Maltère vous fera découvrir « Vigicrues ».

Patrick Boutin rêvera d'« Un monde parfait ».

Pascal Dandois vous emmènera dans un « Univers de terre ».

Thierry Lechat dans sa rubrique « Celui qui rêve reste lucide », constatera que les mots s’usent.

André Stas et Éric Dejaeger s’appliqueront dans un « Hugo revisited ».

Dumortier, un nouveau venu, vous fera revivre « L’averse ».

Éric Dejaeger, spécialiste de la linguistique appliquée, vous proposera « le préfixe sino- » et « le suffixe -plégie ».

Gaëtan Faucer, sans vouloir être sombre, est toujours « Fun et raille ».

Pascal Dandois vous fera rencontrer « Le Professeur Tourne-Seul ».

Le Docteur Lichic, dans Histoire des objets et des techniques, vous fera connaître « Les Moulins Avant et autres de leurs congénères ».

Christine Schmidt vous parlera de « Cul-de-vioque ».

Patrick Beaucamps sera heureux « Quand les vagues se retirent ».

Olivier Texier et ses dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche, vous entraîneront dans l’espace.

Thierry Lechat vous fera partager les pensées du jardin de La Cadémie de 'Pataphysique de Montegnet.

Paul Guiot parsèmera la revue de ses aphorismes.

Olivier Texier illustrera l’ensemble.

Saint Glé, neurologue-aliéniste, veillera sur vous.

21/05/2016

Catarrhe N°21

bandeau-29'.png

Bientôt la sortie du Catarrhe du mois de juin avec par entrée en piste :

 


Après l’éditorial, Marc Sanders, dans sa chronique badine, qu'il mène à la baguette, nous parlera du « Point B, la fin des tabous ».

Perrin Langda, dompteur de vers, fera sautiller sa « nanopoésie ».

Jean Pézennec, un petit nouveau très à fable, fera défiler « La vache, la grenouille et la mouche » dans un milieu d’art contemporain.

André Stas et Éric Dejaeger, les magiciens des mots, présenteront « Hugo revisited ».

Jean-Paul Verstraeten fera appel aux « souvenirs mémorables du Professeur Brodsky » et sa ménagerie fantastique.

Lou Dubois, travaillera sans filets et jonglera avec ses « touchantes photos retouchées ».

Céline Maltère nous invitera à assister à « La mort du fakir ».

Patrick Boutin, revisitera le numéro de la femme coupée en deux dans « Vague à lame ».

Thierry Lechat, vous hypnotisera car « Celui qui rêve reste lucide », il vous fera prendre conscience des libertés et vous fera jouir. Il ajoutera aussi deux petites pensées.

Pascal Dandois, encore un petit nouveau, nous présentera « Voyages et aventures d’Al Intérieur », un numéro de haute voltige quelque peu exotique.

Éric Dejaeger, domptera sous vos yeux ébahis le préfixe DIPL(O)- et le suffixe -LÂTRIE.

Fabrice Marzuolo, grand contorsionniste, fera devant vous sa « Mise en boîte ».

Patrick Beaucamps, sous une lumière tamisée, entouré de brume, vous emmènera « Vers le printemps ».

Le Docteur Lichic, notre Monsieur Loyal, nous fera part « De l’origine de différentes huiles ».

Céline Maltère, antipodiste de haut vol, fera voltiger « Le vase de nuit ».

François-Xavier Farine, équilibriste patenté, affirmera dans « Poèmes Cut-up N°9 », que « L’avalanche des courriels n’aura pas lieu ».

Olivier Texier, champion de catch de dessinateurs à moustaches, vous fera entrer dans son « immonde » avec « des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche » et parsèmera la revue de ses crobards.

Paul Guiot, aux pieds de ballerine, mettra une petite touche de légèreté poétique de-ci de-là, à l’aide de ses pensées.

Le tout sera mis sous les auspices de la sainte du mois : Sainte Fétatoire, Super.

page01.jpg

17/03/2016

Catarrhe N°20

J'en connais qui vont se régaler !

page01'.jpg

Sommaire du Catarrhe N° 20 d’avril.

L’Éditorial du mois

« Je me sens linceul auprès de toi » avoue Marc Sanders dans sa Chronique Badine

La Nanopoésie de Perrin Langda

Corneille sera « revisited » par les impertinents André Stas et Éric Dejaeger

Céline Maltère nous propose « Le virelai de la laide », ses « Entonnoirs », « Rondel de la sylve à la ponte » et « Les cornes de la sylve »

« Les souvenirs mémorables du Professeur Brodsky » sont présentés par Jean-Paul Verstraeten

Lou Dubois exhibe ses « Touchantes photos retouchées »

La « Piqûre de rappel » vous sera injectée par Patrick Boutin

Thierry Lechat, dans « celui qui rêve reste lucide », vous conseille : « Ne faites surtout pas ceci en mémoire de moi »

« Cul-de-vioque », les ragots de Christine Schmidt

« La fable » vous sera contée par Fabrice Marzuolo

Éric Dejaeger, dans sa « linguistique appliquée », développera les « préfixes THÉO- et MICRO- »

Patrick Beaucamps fera part de ses Réminiscences avec « Le bain » et « Fin de soirée »

Ivan de Monbrison rattrapera « Le temps perdu »

Kashima San présentera le belle « Rita León »

Les dessins de « L’immonde d’Olivier Texier » vous feront bondir

Vous vous recueillerez devant « Le saint du mois 'pataphysique »

Deux propositions de Thierry Lechat et les aphorismes de Paul Guiot compléteront la revue.

Bonne lecture aux abonnés… Dommage pour les autres !

20/01/2016

Catarrhe N° 19

page01.jpg

Le Catarrhe de février, le numéro 19, sera copieux et vous promet, une fois de plus, de grandes surprises. Des textes surprenants et de nouveaux auteurs, comme : Anna Mastel, Ivan de Monbrison, Patrick Boutin et la Siamoise Kashima San… autre culture, autres mœurs.

Les abonnés auront la chance d'y lire :

L'éditorial : « Métaphysique dans la mienne ».
La chronique badine de Marc Sanders : « Quand les éditeurs nous font une Seine ».
Anna Mastel nous présente « une certaine vache de baraque ».
Céline Maltère va chez « le boucher ».
Lou Dubois nous sort ses « touchantes photos retouchées ».
« Heredia revisited » ne pouvait être que l'œuvre d'André Stas et Éric Dejaeger.
Jean-Paul Verstraeten nous entraîne dans « les dessous cachés de l'hôpital Saint-Sulpice » mais « à quel saint faut-il se vouer ? ».
Céline Maltère nous invite à « l'Officine du Docteur Princeps » pour la « dissection de la sylve » agrémentée des « notes des carabins ».
« Celui qui rêve reste lucide » affirme Thierry Lechat et elle lui dit « je t'aime ».
Dans « La linguistique appliquée », Éric Dejaeger propose les préfixes méta- et hydr(o)-.
Les « réminiscences » de Patrick Beaucamps nous dévoilent « Kain », « Crépuscule » et « Insomnie ».
Ivan de Monbrison nous parle de « l'enfance ».
Nous connaîtrons « la corde sensible » de Patrick Boutin.
Le Docteur Lichic nous présente « les capitaines méconnus ».
Kashima San nous fait rencontrer « le chat à six queues ».
Il est « l'heure H » pour Patrick Boutin.
« L'immonde d'Olivier Texier » et ses mini-strips qui laissent un mauvais goût dans la bouche.
Le Saint 'pataphysique du mois de février (Pédale).
Le tout ponctué par des aphorismes de Paul Guiot, deux interventions de Thierry Lechat et des illustrations d'Olivier Texier.

Qui dit mieux ?
Bonne lecture, sinon abonnez-vous.

27/11/2015

Catarrhe N° 18

page01.jpg

Le Catarrhe N°18, celui de décembre, vous offre encore des pages supplémentaires et vous fera découvrir les textes de Thierry Roquet, notre nouvel auteur.
Voici ce que nos chers abonnés pourrons savourer :

L'éditorial : « Noël blanc »
La chronique badine de Marc Sanders : « Le Belge et le Bled »
André Stas et Éric Dejaeger revisitent Baudelaire
Paul Guiot nous parle des pieds de Madeleine
Lou Dubois présente ses « légendaires portraits légendés », collages surrélistes
« Les dessous cachés de l'hôpital Saint-Sulpice » sont dévoilés par Jean-Paul Verstraeten
« Jamais entendu parler du punk », confidences de Thierry Roquet
Céline Maltère fait allusion au « Crozes-Hermitage »
« Celui qui rêve reste lucide » affirme Thierry Lechat qui flâne dans nos prés bovins
Les « réminiscences » de Patrick Beaucamps nous font partager « Sur le balcon » et « Requiem »
Christine Schmidt nous entraîne dans « Le cloaque »
Fabrice Marzuolo nous fait partager « Les jeux gratuits pas nets du Net
Éric Dejaeger nous présente des « Noëllogismes illustrés »
Patrick Beaucamps nous fait part de son « Insomnie »
« La leçon d'ortograf », « L'Erhu de ma voisine » et « La métamorphose » sont des « Poèmes pour niquer sa grammaire » de Perrin Langda
« L'immonde d'Olivier Texier », des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche
Céline Maltère nous fait découvrir « Le Gynophore »
La Fête 'pataphysique du mois
Dessin de couverture et petites illustrations d'Olivier Texier

Bonne lecture.

Sinon, abonnez-vous !

02/11/2015

Aphorismes

La fine équipe de Cactus Inébranlable éditions en pleine action. Quelques personnes qui participent aussi à  la revue Catarrhe... ça donne le ton.