28/09/2016

Catarrhe 23

page01.jpg

Dans le numéro d'octobre de la revue Catarrhe, vous découvrirez :

En couverture, sous un dessin d'Olivier Texier, une constatation de Paul Guiot.
Deux collages de Thierry Lechat.
L'éditorial.
La chronique badine de Marc Sanders : « À cheval sur le B-Day. »
« Septum » de Valère Kaletka, un petit nouveau.
« Le meilleur » de Philippe Azar.
« Sépulture de famille Verrue » de Céline Maltère.
« Rideau » de Patrick Beaucamps.
« Touchantes photos retouchées » de Lou Dubois.
« Ave musca » de Céline Maltère.
« Down under » de Patrick Boutin.
« Fripouille la grenouille » de Pascal Dandois.
Celui qui rêve reste lucide de Thierry Lechat : « C'est rien que du bonheur. Il y en a un peu plus, je vous le mets ? ».
Mallarmé revisited par André Stas et Éric Dejaeger.
« Audace » de Jean Pézennec.
« Haïkus sans le moindre verbe à l'horizon » de Gaëtan Faucer.
La linguistique appliquée d' Éric Dejaeger : « Le suffixe -thèque et le préfixe anti- ».
« Les fables de la peau saine » de Christine Schmidt.
« Maladie Menthe Allo Docteur » de Pascal Dandois.
« Déclin des articulations » de Valère Kaletka.
« Dans le train » d'Éric Dejaeger.
« Le placard des illusions » de Dumortier.
« Légendaires portraits légendés » de Lou Dubois.
L'immonde d'Olivier Texier, des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche.
Les Saints du mois : « Saints Rakirs et Rastrons, Porte-côtelettes ».

03/02/2015

Les petits nouveaux

Ils ont déjà écrit tout ça, ces trois nouveaux auteurs qui participent au numéro de Catarrhe du mois février ?... Pas mal !

 

Lou Dubois, grand poète et plasticien surréaliste.

Le Max Jacob (album Dada chez Mango), Collages le Temps découpé (éd. La Lyre et la Licorne), Domaines du rêve (éd. des Cendres – Les Yeux fertiles), un roman : L'Andalou (chez Joëlle Losfeld), un recueil de poèmes : Double fond à coulisse (au Daily–Bul), Mad is Rose (chez Venus d’ailleurs)...

 

Perrin Langda, poète.

Parutions dans les revues : Tas de mots, Mauvaise graine, Le livre à disparaître, Lettrae Vox, Créatures, Revue Métèque, Lélixire, Les Corrosifs, Traction-Brabant, Microbe, Comme en poésie, Catarrhe, Cohues, Nouveaux Délits, Paysages écrits, Gelée rouge, 17 secondes, Revue Archimou, Revue Méninge, Levure littéraire.

 

Gaëtan Faucer, dramaturge, poète et nouvelliste.

« Pierre », pièce de théâtre aux Editions de l'Archipel, « OFF », pièce de théâtre aux Editions Chloé des Lys, « Sous le pont », pièce de théâtre aux Editions Novelas, « Divines soirées », pièce de théâtre aux Editions Novelas, « Le Noctambule », recueil de nouvelles, aux Editions Edilivre, « Notre Saint Valentin », pièce de théâtre aux Editions Brumerges...

 

 

 

01/02/2015

Catarrhe N° 13

Catarrhe, revue

Le Catarrhe du mois de février est fin prêt.

 

Trois nouvelles plumes y participent :

 

Lou Dubois, grand poète et plasticien surréaliste

http://www.galerie-lesyeuxfertiles.com/artists/details/228

 

Perrin Langda, poète

https://upoesis.wordpress.com/bibliographie/

 

Gaëtan Faucer, dramaturge, poète et nouvelliste

http://www.babelio.com/auteur/Gaetan-Faucer/298287

 

 

Le sommaire :

 

L'éditorial.

La Chronique badine de Marc Sanders : « Badin (Street) Blues ».

« De la poésie » Perrin Langda.

« Du Bellay revisited » André Stas & Éric Dejaeger.

« Histoires courtes » Jean-Paul Verstraeten.

« L'invraisemblable cabinet de curiosités du Professeur Brodsky ». Un reportage de Jean-Paul Verstraeten.

« Celui qui rêve reste lucide » Thierry Lechat.

« La révolte des pieds » Docteur Lichic.

La linguistique appliquée selon Éric Dejaeger, le suffixe -pathie et le préfixe céno-.

« L'effet versant du quotidien » Gaëtan Faucer.

« Le saviez-tu ? » Olivier Texier.

« Le lavage de l'estomac » Lou Dubois.

 

 

 

 

 

 

 

 

21/12/2014

Rubriques de Catarrhe N° 12

Voici des extraits des différentes rubriques du numéro de décembre :

Nerval.jpg

------

Catarrhe

------

Catarrhe

------

Catarrhe

------

Catarrhe

------

Catarrhe

------

Catarrhe

------

Catarrhe

------

Catarrhe

------

Catarrhe

------

L'immonde d'Olivier Texier

 

Catarrhe

------

Catarrhe

------

Cela vous plaît ? Abonnez-vous et rendez vous en février.

 

29/11/2014

Catarrhe N° 12

 

catarrhe,marc sanders,brodsky,eric dejaeger,andré stas,ronsard,dr lichic,vigny,john ellyton,nerval,olivier texier,thierry lechat,jean-paul verstraeten

 

Voici ce qui vous attend dans la revue Catarrhe du mois de décembre :

Dans sa Chronique badine, Marc Sanders nous parlera « Des effets pervers du 5 à 7 le jour du passage à l'heure d'hiver ».

 

Le Professeur Brodsky, ornithologue de renom, partira à la découverte de l'Anastome ou Prognathe unijambiste.

 

Éric Dejaeger nous donnera quelques exemples du PRÉFIXE OMNI- et du SUFFIXE –GÈNE, ce qui nous promet beaucoup de plaisir.

 

André Stas & Éric Dejaeger n'auront pas peur de revisiter RONSARD.

 

Le Dr. Lichic, dans son Guide des vacances à éviter, nous décrira « Le tour d’Europe en Train ».

 

Dans son « Approche de la musique en langage des signes », Lucien Kleeman nous fera partager « Sainte Nuit ».

 

André Stas & Éric Dejaeger s'attaqueront également à un VIGNY REVISITED.

 

S’il y a des journées mondiales dans le monde, il y a aussi des semaines nationales en Belgique. Voilà les 52 SEMAINES BELGES proposées par John Ellyton.

 

Thierry Lechat de La Cadémie de 'Pataphysique de Montegnet aphorismera allègrement.

 

NERVAL se retournera dans sa tombe sous les sévices d'André Stas & Éric Dejaeger.

 

Des dessins qui laisseront un mauvais goût dans la bouche, ceux d'Olivier Texier bien sûr.

 

Un nouvel aphorisme de Thierry Lechat mis en page par Jean-Paul Verstraeten.

 

La PUB : Vous découvrirez le nouveau F48p de chez GOGO®

03/08/2014

Catarrhe N° 10

Catarrhe

Sonnez tambours, roulez trompettes !

La semaine prochaine, les abonnés auront la chance de lire dans Catarrhe N° 10 :

« Le Mensonge : l'essayer c'est l'adopter » par Marc Sanders, notre chroniqueur badin.

« Les carnets de voyages ornithologiques du Professeur Brodsky » vous emmèneront dans un voyage déroutant vers l'oasis de Ben-Ahin.

« Nouveautés du Politiquement Correct », quelques propositions du Docteur Lichic.

« Les préfixes MONO- et GÉO- » par notre linguiste de service Éric Dejaeger.

« DIRE (c'est à) » Thierry Lechat vous fera part de pensées poétiques à méditer.

« Ras-le-bol des barbecues » où l'humour noir de John Ellyton fera des ravages.

« BAUDELAIRE REVISITED » quelques performances d'André Stas & Éric Dejaeger, nos poètes coquins.

« De scènes lectures », la revue de presse de Jean-Philippe Goosens.

« L’immonde d’Olivier Texier » notre dessinateur de l'absurde qui n'a peur d'aucun sujet douteux.

« Connaître ses rails, puis dérailler sérieusement » et Paul Guiot déraille sérieusement avec ses aphorismes écrits après la composition des chansons de son dernier disque. Ici il ne chantera pas... dommage !

Notre publicité présentera les derniers maillots pour faire sensation sur les plages.

 

Ceux qui ne sont pas abonnés se brosseront et manqueront de grands moments littéraires.


Vous voulez vous abonner ? Contactez-nous : revue.catarrhe(at)gmail.com

ou lisez la page ABONNEMENT

Un numéro spécial de Catarrhe sortira de presse le 18 octobre prochain à l’occasion d’un grand événement en collaboration avec La Cadémie de ‘Pataphysique de Montegnet et le Centre culturel d’Havelange. Nos auteurs y feront plusieurs prestations et une exposition de leurs travaux sera visible. Nous en reparlerons.
Nous espérons vous y rencontrer.

28/06/2014

Le Paradis, valeur refuge.

J'étais en passe de rejoindre le Paradis. Pour la 2ème fois. Je versais dans la catégorie des "abonnés". Qu'est-ce qui m'avait pris de repiquer? Disposais-je d'ailleurs de mon libre arbitre au moment du choix de cette destination qui n'avait pour elle que d'être réservée à une minorité. Les agences de voyage aux aguets face aux guerres qui pourrissaient le métier n'avaient pas manqué d'insister là-dessus à grand renfort de flyers, de folders et de buzzs.
Dans l'immensité de cette aérogare bruissante d'une foule mi-gratoire, mi-rasoir, prête à l'envol, mais toujours très terre à terre, la question ne manquait pas d'une certaine élévation. Qu'a donc de si attractif le Paradis en dehors de ses cocotiers à l'intérêt pratique très limité, de sa jungle tellement luxuriante qu'elle en est impénétrable et de la vue imprenable, mais tellement monotone, sur les nuages?

...

Mais au-dessus de moi, des anges passaient, se croisaient, se heurtaient parfois, créant ainsi des zones de turbulence peu propices à une lecture assidue. Obéissant à leurs gènes gardiens, ils présentaient une tendance naturelle à monter. De temps en temps, je les entendais murmurer : "Attention, un Homme passe". Ils marquaient leur territoire.
Se servant des poutrelles de l'édifice comme d'un comptoir de café du Commerce, ils n'arrêtaient pas de refaire le Monde, de manière assez prétentieuse d'ailleurs. Des nuisances, que dis-je : des nuisanges! Leur conversation plafonnait. Je n'en recueillais que quelques miettes mais d'après ce que je comprenais, l'unanimité ne régnait pas.
Sous ces grappes de petits saints, pas très pointus, pour finir, je perdais pied, des plumes et de ma superbe. Je n'assimilais plus du tout mon guide, et j'entrerais au Paradis sans rien en connaître.

...

Marc Sanders

Lu dans Catarrhe N°9

Dessin d'Olivier Texier

dessin, texier

Vu dans Catarrhe N°9

Dictionnaire des idées reçues

Affaires : pour le gouvernement belge, souvent courantes, en référence à  la diarrhée verbale usitée pour expliquer aux masses ce phénomène politique inédit

Beurre : de plus en plus frigo-tartinable. Tout le monde s’accorde pourtant pour dire qu’il est malaisé de beurrer ses tartines dans cet espace exigu

Climat : se réchauffe facilement, comme les plats congelés

Crime contre l’humanité : massacre prémédité d’être humains à grande échelle. Syn : Guerre
Date de péremption : voir Age de la retraite

Déclaration : toujours plus en ligne, comme les militaires

Dégâts : toujours collatéraux. Les dégâts principaux n’intéressent pas le public

Démarrage : souvent au quart de tour. Le tiers de tour est encore à l’étude.

Développement : forcément durable. Oxymoron à la durée de vie tenace

Données : on aime à les structurer en bases. Les données acides ou neutres ne se conservent pas en raison de leur caractère corrosif ou périssable

Ecrans : de plus en plus plats, comme vos vies

...

Docteur Lichic

Lu dans Catarrhe N°9

Réflexions inébranlables

Si tu ne l'aimes pas, dis-lui que la seule chose qui brille chez lui, c'est son absence.

L'amnésique ne mangeait que des légumes oubliés.

Quand il se retourne, le mathématicien découvre qu'il est poursuivi par son nombre.

Jean-Philippe Querton

Lu dans Catarrhe N°9