21/05/2016

Catarrhe N°21

bandeau-29'.png

Bientôt la sortie du Catarrhe du mois de juin avec par entrée en piste :

 


Après l’éditorial, Marc Sanders, dans sa chronique badine, qu'il mène à la baguette, nous parlera du « Point B, la fin des tabous ».

Perrin Langda, dompteur de vers, fera sautiller sa « nanopoésie ».

Jean Pézennec, un petit nouveau très à fable, fera défiler « La vache, la grenouille et la mouche » dans un milieu d’art contemporain.

André Stas et Éric Dejaeger, les magiciens des mots, présenteront « Hugo revisited ».

Jean-Paul Verstraeten fera appel aux « souvenirs mémorables du Professeur Brodsky » et sa ménagerie fantastique.

Lou Dubois, travaillera sans filets et jonglera avec ses « touchantes photos retouchées ».

Céline Maltère nous invitera à assister à « La mort du fakir ».

Patrick Boutin, revisitera le numéro de la femme coupée en deux dans « Vague à lame ».

Thierry Lechat, vous hypnotisera car « Celui qui rêve reste lucide », il vous fera prendre conscience des libertés et vous fera jouir. Il ajoutera aussi deux petites pensées.

Pascal Dandois, encore un petit nouveau, nous présentera « Voyages et aventures d’Al Intérieur », un numéro de haute voltige quelque peu exotique.

Éric Dejaeger, domptera sous vos yeux ébahis le préfixe DIPL(O)- et le suffixe -LÂTRIE.

Fabrice Marzuolo, grand contorsionniste, fera devant vous sa « Mise en boîte ».

Patrick Beaucamps, sous une lumière tamisée, entouré de brume, vous emmènera « Vers le printemps ».

Le Docteur Lichic, notre Monsieur Loyal, nous fera part « De l’origine de différentes huiles ».

Céline Maltère, antipodiste de haut vol, fera voltiger « Le vase de nuit ».

François-Xavier Farine, équilibriste patenté, affirmera dans « Poèmes Cut-up N°9 », que « L’avalanche des courriels n’aura pas lieu ».

Olivier Texier, champion de catch de dessinateurs à moustaches, vous fera entrer dans son « immonde » avec « des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche » et parsèmera la revue de ses crobards.

Paul Guiot, aux pieds de ballerine, mettra une petite touche de légèreté poétique de-ci de-là, à l’aide de ses pensées.

Le tout sera mis sous les auspices de la sainte du mois : Sainte Fétatoire, Super.

page01.jpg

17/03/2016

Catarrhe N°20

J'en connais qui vont se régaler !

page01'.jpg

Sommaire du Catarrhe N° 20 d’avril.

L’Éditorial du mois

« Je me sens linceul auprès de toi » avoue Marc Sanders dans sa Chronique Badine

La Nanopoésie de Perrin Langda

Corneille sera « revisited » par les impertinents André Stas et Éric Dejaeger

Céline Maltère nous propose « Le virelai de la laide », ses « Entonnoirs », « Rondel de la sylve à la ponte » et « Les cornes de la sylve »

« Les souvenirs mémorables du Professeur Brodsky » sont présentés par Jean-Paul Verstraeten

Lou Dubois exhibe ses « Touchantes photos retouchées »

La « Piqûre de rappel » vous sera injectée par Patrick Boutin

Thierry Lechat, dans « celui qui rêve reste lucide », vous conseille : « Ne faites surtout pas ceci en mémoire de moi »

« Cul-de-vioque », les ragots de Christine Schmidt

« La fable » vous sera contée par Fabrice Marzuolo

Éric Dejaeger, dans sa « linguistique appliquée », développera les « préfixes THÉO- et MICRO- »

Patrick Beaucamps fera part de ses Réminiscences avec « Le bain » et « Fin de soirée »

Ivan de Monbrison rattrapera « Le temps perdu »

Kashima San présentera le belle « Rita León »

Les dessins de « L’immonde d’Olivier Texier » vous feront bondir

Vous vous recueillerez devant « Le saint du mois 'pataphysique »

Deux propositions de Thierry Lechat et les aphorismes de Paul Guiot compléteront la revue.

Bonne lecture aux abonnés… Dommage pour les autres !

20/01/2016

Catarrhe N° 19

page01.jpg

Le Catarrhe de février, le numéro 19, sera copieux et vous promet, une fois de plus, de grandes surprises. Des textes surprenants et de nouveaux auteurs, comme : Anna Mastel, Ivan de Monbrison, Patrick Boutin et la Siamoise Kashima San… autre culture, autres mœurs.

Les abonnés auront la chance d'y lire :

L'éditorial : « Métaphysique dans la mienne ».
La chronique badine de Marc Sanders : « Quand les éditeurs nous font une Seine ».
Anna Mastel nous présente « une certaine vache de baraque ».
Céline Maltère va chez « le boucher ».
Lou Dubois nous sort ses « touchantes photos retouchées ».
« Heredia revisited » ne pouvait être que l'œuvre d'André Stas et Éric Dejaeger.
Jean-Paul Verstraeten nous entraîne dans « les dessous cachés de l'hôpital Saint-Sulpice » mais « à quel saint faut-il se vouer ? ».
Céline Maltère nous invite à « l'Officine du Docteur Princeps » pour la « dissection de la sylve » agrémentée des « notes des carabins ».
« Celui qui rêve reste lucide » affirme Thierry Lechat et elle lui dit « je t'aime ».
Dans « La linguistique appliquée », Éric Dejaeger propose les préfixes méta- et hydr(o)-.
Les « réminiscences » de Patrick Beaucamps nous dévoilent « Kain », « Crépuscule » et « Insomnie ».
Ivan de Monbrison nous parle de « l'enfance ».
Nous connaîtrons « la corde sensible » de Patrick Boutin.
Le Docteur Lichic nous présente « les capitaines méconnus ».
Kashima San nous fait rencontrer « le chat à six queues ».
Il est « l'heure H » pour Patrick Boutin.
« L'immonde d'Olivier Texier » et ses mini-strips qui laissent un mauvais goût dans la bouche.
Le Saint 'pataphysique du mois de février (Pédale).
Le tout ponctué par des aphorismes de Paul Guiot, deux interventions de Thierry Lechat et des illustrations d'Olivier Texier.

Qui dit mieux ?
Bonne lecture, sinon abonnez-vous.

27/11/2015

Catarrhe N° 18

page01.jpg

Le Catarrhe N°18, celui de décembre, vous offre encore des pages supplémentaires et vous fera découvrir les textes de Thierry Roquet, notre nouvel auteur.
Voici ce que nos chers abonnés pourrons savourer :

L'éditorial : « Noël blanc »
La chronique badine de Marc Sanders : « Le Belge et le Bled »
André Stas et Éric Dejaeger revisitent Baudelaire
Paul Guiot nous parle des pieds de Madeleine
Lou Dubois présente ses « légendaires portraits légendés », collages surrélistes
« Les dessous cachés de l'hôpital Saint-Sulpice » sont dévoilés par Jean-Paul Verstraeten
« Jamais entendu parler du punk », confidences de Thierry Roquet
Céline Maltère fait allusion au « Crozes-Hermitage »
« Celui qui rêve reste lucide » affirme Thierry Lechat qui flâne dans nos prés bovins
Les « réminiscences » de Patrick Beaucamps nous font partager « Sur le balcon » et « Requiem »
Christine Schmidt nous entraîne dans « Le cloaque »
Fabrice Marzuolo nous fait partager « Les jeux gratuits pas nets du Net
Éric Dejaeger nous présente des « Noëllogismes illustrés »
Patrick Beaucamps nous fait part de son « Insomnie »
« La leçon d'ortograf », « L'Erhu de ma voisine » et « La métamorphose » sont des « Poèmes pour niquer sa grammaire » de Perrin Langda
« L'immonde d'Olivier Texier », des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche
Céline Maltère nous fait découvrir « Le Gynophore »
La Fête 'pataphysique du mois
Dessin de couverture et petites illustrations d'Olivier Texier

Bonne lecture.

Sinon, abonnez-vous !

02/11/2015

Aphorismes

La fine équipe de Cactus Inébranlable éditions en pleine action. Quelques personnes qui participent aussi à  la revue Catarrhe... ça donne le ton.


 

 

17/09/2015

Catarrhe N° 17

couv 17.jpg

Voici ce qui vous attend dans le prochain numéro de Catarrhe du mois d'octobre :

 

Je dois d'abord vous signaler que nous avons le plaisir d'accueillir deux écrivaines dans nos rangs : Christine Schmidt, auteure de « Rehab » aux éditions de la muette et de plusieurs textes dans diverses revues, dont Microbe. Céline Maltère a écrit « Les cahiers du sergent Bertrand », édité chez Sous la cape et dans des revues littéraires. Ces dames ne font pas dans la dentelle et on aime ça !

 

Éditorial

La chronique badine de Marc Sanders propose : « Après moi, les douches ».

« La pèche à courre » par le Docteur Lichic.

Quelques « Légendaires portraits légendés » de Lou Dubois.

« Verlaine revisited (III) » par les impayables (et impayés) André Stas et Éric Dejaeger.

Jean-Paul Verstraeten vous propose de visiter « Les dessous cachés de l'hôpital Saint Sulpice ». L'épisode se nomme : « Un bienfait n'est jamais perdu ».

Thierry Lechat nous expose les « Idées reçues et non corrigées ». Une promenade dans les jardins de La Cadémie de 'Pataphysique de Montegnet.

Patrick Beaucamps nous fera part de ses « Réminiscences » avec « Parcelle » et « Sur des échasses ».

« L'abattoir ou l'art de crucifier sa pitance » ne pouvait être que de Christine Schmidt.

Céline Maltère nous distille « Sacrifice à Boudin Premier ».

Éric Dejaeger développe dans « La linguistique appliquée », le préfixe CALLI- et le suffixe -CIDE.

Perrin Langda propose une série de courts « Poèmes numériques » branchés.

« L'immonde d'Olivier Texier » et ses dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche.

Le Saint du mois.

 

Abonnez-vous ici 

28/07/2015

Le mois d'aout va être chaud !

catarrhe, marc sanders, andré stas, eric dejaeger, jean-paul verstraeten, lou dubois, thierry lechat, patrick beaucamps, paul guiot, rené stevart, perrin langda, olivier texier,

 

Catarrhe N° 16 vous propose : (Ce mois-ci, quatre pages supplémentaires !)

L'éditorial du mois d'aout.

La chronique badine de Marc Sanders : « Bolus ou Malus ? Ne soyons pas tortillons ».

« Petit mémo des phrases hypocrites de vernissages » proposé par Docteur Lichic.

Déclinaisons d'un dicton par André Stas.

« Verlaine revisited (II) » par Éric Dejaeger et André Stas.

« L'invraisemblable cabinet de curiosités du Professeur Brodsky », reportage de Jean-Paul Verstraeten.

Les surréalistes « Légendaires portraits légendés » par Lou Dubois.

« Idées reçues et non corrigées » de Thierry Lechat. Petite incursion dans le jardin remarquable de La Cadémie de 'Pataphysique de Montegnet.

« Réminiscences » de Patrick Beaucamps, un nouveau collaborateur.

« Vocation » une petite nouvelle du fertile Paul Guiot.

René Stevart nous parle de La Cadémie de 'Pataphysique de Montegnet défigurée dans «  Un camion si terne ».

« À la mort-moi-l'noeud ». Aphorismes macabres d'Éric Dejaeger.

« Poèmes numériques 1 » élucubrations de Perrin Langda.

« L'immonde d'Olivier Texier », des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche.

« Best hier » aphorismes animaliers de Gaëtan Faucer.

Le Saint du mois.

24/03/2015

Catarrhe N° 14

 

cata 2015-14.jpg

 

 

Si Éric Dejaeger, le linguiste attitré de notre revue, considère à juste sous-titre que « Catarrhe est la revue qui tousse les gens à rire », nous allons donc nous efforcer, dans le prochain numéro, de ne pas le décevoir.

 

La revue Catarrhe devra prochainement agrandir ses locaux, en effet, deux nouveaux auteurs nous ont rejoints. Deux poètes, deux farfelus, comme nous les aimons : Fabrice Marzuolo et François-Xavier Farine nous ont fait le plaisir de participer au numéro d'avril.

 

Catarrhe numéro 14 va bientôt sortir de presses. Les rotatives tournent déjà dans nos sous-sols. Un sacré programme attend les abonnés (les autres se brosseront, les pauvres !) :

 

- Marc Sanders proposera, dans sa chronique badine : « Coachmard Bellevue ».

- Perrin Langda, avec l'apuis de la haute technologie, appliquera la miniaturisation de « Nanopoèmes ».

- André Stas et Éric Dejaeger feront preuve de maîtrise poétique dans « Jenneval revisited ».

- Jean-Paul Verstraeten vous emmènera en reportage dans « L'invraisemblable cabinet de curiosités du Professeur Brodsky ».

- Lou Dubois vous présentera M. Kind et Combes dans « Légendaires portraits légendés ».

- Thierry Lechat se mettra dans la peau de l'autre avec « Otages » et nous entraînera dans une journée « De grève lasse ».

- Fabrice Marzuolo vous parlera de poésie et sera « à fleur de poème ».

- Paul Guiot sortira de son atelier de sculpture de poèmes car « Le facteur frappe toujours trois fois ».

- Éric Dejaeger vous parlera du préfixe PHALLO- et du suffixe -MANE dans sa rubrique : « La linguistique appliquée ».

- François-Xavier Farine se rebiffera dans « L'avalanche des courriels n'aura pas lieu ».

- Olivier Texier, avec ses dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche, sera cinglant dans la rubrique « L'immonde d'Olivier Texier ».

- Nous fêterons également la Sainte du jour.

 

 

01/02/2015

Catarrhe N° 13

Catarrhe, revue

Le Catarrhe du mois de février est fin prêt.

 

Trois nouvelles plumes y participent :

 

Lou Dubois, grand poète et plasticien surréaliste

http://www.galerie-lesyeuxfertiles.com/artists/details/228

 

Perrin Langda, poète

https://upoesis.wordpress.com/bibliographie/

 

Gaëtan Faucer, dramaturge, poète et nouvelliste

http://www.babelio.com/auteur/Gaetan-Faucer/298287

 

 

Le sommaire :

 

L'éditorial.

La Chronique badine de Marc Sanders : « Badin (Street) Blues ».

« De la poésie » Perrin Langda.

« Du Bellay revisited » André Stas & Éric Dejaeger.

« Histoires courtes » Jean-Paul Verstraeten.

« L'invraisemblable cabinet de curiosités du Professeur Brodsky ». Un reportage de Jean-Paul Verstraeten.

« Celui qui rêve reste lucide » Thierry Lechat.

« La révolte des pieds » Docteur Lichic.

La linguistique appliquée selon Éric Dejaeger, le suffixe -pathie et le préfixe céno-.

« L'effet versant du quotidien » Gaëtan Faucer.

« Le saviez-tu ? » Olivier Texier.

« Le lavage de l'estomac » Lou Dubois.

 

 

 

 

 

 

 

 

29/11/2014

Catarrhe N° 12

 

catarrhe,marc sanders,brodsky,eric dejaeger,andré stas,ronsard,dr lichic,vigny,john ellyton,nerval,olivier texier,thierry lechat,jean-paul verstraeten

 

Voici ce qui vous attend dans la revue Catarrhe du mois de décembre :

Dans sa Chronique badine, Marc Sanders nous parlera « Des effets pervers du 5 à 7 le jour du passage à l'heure d'hiver ».

 

Le Professeur Brodsky, ornithologue de renom, partira à la découverte de l'Anastome ou Prognathe unijambiste.

 

Éric Dejaeger nous donnera quelques exemples du PRÉFIXE OMNI- et du SUFFIXE –GÈNE, ce qui nous promet beaucoup de plaisir.

 

André Stas & Éric Dejaeger n'auront pas peur de revisiter RONSARD.

 

Le Dr. Lichic, dans son Guide des vacances à éviter, nous décrira « Le tour d’Europe en Train ».

 

Dans son « Approche de la musique en langage des signes », Lucien Kleeman nous fera partager « Sainte Nuit ».

 

André Stas & Éric Dejaeger s'attaqueront également à un VIGNY REVISITED.

 

S’il y a des journées mondiales dans le monde, il y a aussi des semaines nationales en Belgique. Voilà les 52 SEMAINES BELGES proposées par John Ellyton.

 

Thierry Lechat de La Cadémie de 'Pataphysique de Montegnet aphorismera allègrement.

 

NERVAL se retournera dans sa tombe sous les sévices d'André Stas & Éric Dejaeger.

 

Des dessins qui laisseront un mauvais goût dans la bouche, ceux d'Olivier Texier bien sûr.

 

Un nouvel aphorisme de Thierry Lechat mis en page par Jean-Paul Verstraeten.

 

La PUB : Vous découvrirez le nouveau F48p de chez GOGO®