26/11/2013

Temps de pose

Notre ami Lou Dubois est l’inventeur de l’hilarographe et du nostalgicomètre,

Lou Dubois se situe dans la lignée de Max Ernst et de Jacques Prévert.

 
Poète en mots et en images, Lou Dubois vit entre Paris et l'Andalousie depuis 1982.
Ses poèmes, textes et collages ont paru dans une vingtaine de revues (N.R.F, Noise, Litoral…). Il fait partie du comité de rédaction de « Supérieur Inconnu » qui se consacre au Surréalisme. Il a tenu la rubrique Théâtre de Neuf de cœur (éd. le Seuil). Il est aussi traducteur.

Parmi d'autres titres, il est l'auteur de plusieurs livres de collages: Le Max Jacob (album Dada chez Mango), Collages le Temps découpé (éd. La Lyre et la Licorne), Domaines du rêve (éd. des Cendres – Les Yeux fertiles)…, d'un roman L'Andalou (chez Joëlle Losfeld), et de recueil de poèmes comme Double fond à coulisse (au Daily–Bul)…Lou Dubois a également mis en images les chansons du Cirque des Mirages.

Depuis l'an 2000, ses créations (boîtes, assemblages, trophées, collages), ont été présentées en France, en Belgique, en Espagne, au Portugal, dans une trentaine d'expositions collectives ou personnelles (Galerie Alain le Gaillard, Fiac, Foire de Strasbourg, Solstices, Nicaise, Malaga, Iles Canaries…) et sont entrées dans de nombreuses collections européennes, japonaises et américaines.
Il est l'un des artistes de la galerie Les yeux fertiles.

 

«L’art est un jeu » disait Tristan Tzara, Lou Dubois s’en ai souvenu.

 Et Lou Dubois précise

« Si on ne peut pas changer le monde, on peut changer les images du monde ».


 

Lou Dubois, collages, poésie, boites, assemblages, trophées

La galerie Les Yeux Fertiles présente

 Temps de pose

 Boîtes – Assemblages – Collages – Trophées

 de

Lou Dubois

 

du 6 décembre 2013 au 18 janvier 2014

27, rue de Seine – 75006 Paris

 galerie les yeux fertiles

 

Temps de pose

Prendre le temps de rêver Sur la grève, un soir bleu de cire.

Prendre Le temps des ombres qui ont mis des lustres à laisser l'empreinte des plantes sur le papier.

Prendre le temps de sourire devant la Fontaine mélancolique.

Prendre le temps de découvrir Une perle en coulisse ou de se laisser bercer par Le charme de la balançoire.

Percer le mystère du Masque de verre et de La chambre.

Se plonger dans les tours de L'escamoteur ou du Grand illusionniste.

Fixer l'éphémère et soudain enfourcher Les chevaux de la mer et Caracoler.

Quand les yeux papillonnent découvrir d'Étranges effets de manches...

Prendre le temps des points de suspension.

Prendre le temps de pénétrer le silence de L'oratoire de thèse de taire et d'écouter la musique des plumes et des battements d'ailes d'Un temps de pose.

 

Lou Dubois