26/05/2015

LE VIOLON PISSE SUR SON POWÊTE est paru

Le violon pisse sur son powete - JPG.jpg

Voici le petit nouveau d'Éric Dejaeger, Le violon pisse sur son powète. Il rassemble cinquante irréflexions inédites sur le thème de la powésie et de ses powètes, ce qui va certainement lui valoir quelques nouvelles amitiés dans le landernau... La couverture, Le poète écorché, est signée André Stas. C’est aux Carnets du Dessert de Lune. Prix : 6 €. On peut le commander en librairie, via le site de l’éditeur  ou, pour un exemplaire dédicacé, en contactant l'auteur. http://courttoujours.hautetfort.com/

Ce recueil est aussi un petit clin d’œil posthume à Pierre Autin-Grenier.

Le powète ose traverser quand le feu est rouge : il sait, lui, qu’il est immortel.

Quand le powète s’endort, les étoiles en profitent pour souffler un peu.

Pleine lune ! Les powètes vont surpowéter !

Quand le powète pète dans sa clarinette, ça ne fait que du vent.

Le powète qui écrit plus de deux powèmes par jour a un nègre.

Et quarante-cinq autres...