23/12/2015

Roland Breucker

roland breucker,art,dessin

Roland Breucker, dessinateur, autoportrait.

 

En souvenir de mon tout grand ami, Roland Breucker, ce bon reportage de la RTBF.



http://www.rtbf.be/video/detail_archives-sonuma?id=2059201


18:56 Publié dans Art | Tags : roland breucker, art, dessin | Lien permanent | Commentaires (0)

02/10/2014

Spécial Catarrhe

En avant-première, voici deux dessins d'Olivier Texier, spécialement créés à l'occasion de notre événement du 18 octobre et que vous pourrez découvrir à l'exposition, parmi une vingtaine de ses dessins originaux.

 

 

olivier texier, dessin, revue, catarrhe

 

olivier texier, dessin, catarrhe

Le blog d'Olivier Texier : http://otexier.blogspot.be/

20/09/2014

Olivier Texier

Olivier fera une performance unique lors de notre grand événement du 18 octobre à La Maison qui Bouge de Maffe. Il fera une démonstration de Catch de Dessinateur à Moustache en solitaire. Il y aura également une exposition de ses dessins et de ses livres.

 

Portrait officiel d’Olivier Texier par M. Christophe Hubert (2012)

 

Olivier E. Texier,

le bonheur d’être heureux !

Olivier E. Texier est né sobrement au bout du monde, à l’ombre d’un immeuble, le jour de la Sainte Marthe en 1972. C’est dans la boulangerie paternelle qu’il fait ses premiers pas et ses premiers dessins, tracés au doigt, dans la farine. De toute cette farine, il gardera une certaine fragilité bronchique. Depuis, son cache-nez est son ami.

Pendant les années qui suivent, il mène une scolarité habile et sobre. Le temps libre, il aime violer le papier avec la mine de plomb ou l’encre.

À dix ans, c’est l’éveil érotique, les majorettes le fascinent. Certains se souviennent aussi l’avoir vu, plus tard, s’exercer à des figures érotiques sur une mobylette (avec casque).

Plus tard encore, à Nantes, il résistera passivement aux appels intégristes et extrême-droitistes au lycée Saint-Stanislasss. Il quittera cette vulgarité pour celle de la fac de lettres.

 

Texier est déjà buté.

Pour répondre civilement à l’appel de la République, O. E. Texier pratiquera l’objection de cons (science humaine). C’est à cette époque qu’il va le plus s’adonner aux joies renouvelées du dessin, du bar, de la photocopieuse et du massicot. Sobrement.

Son goût prononcé pour le confort permet de le repérer facilement. Il ne supporte pas un vêtement dont l’étiquette gratte ; Texier a la peau douce. Il aime la couleur jaune pour sa chemise ou son habit de girafon. Toujours distingué, il est ganté l’hiver. Ne vous laissez pas tromper par son caban qui lui donne de faux airs de loup de mer ; avec sa bicyclette, il ressemble plutôt au facteur de « jour de fête » de Jacques Tati.

Il affectionne ses pantoufles et son lit. Dormir. Il sait particulièrement bien dormir. Il s’entraîne régulièrement.

 

Olivier E. Texier est organisé. Chez lui, dimanche à 17 heures, bain et chocolat chaud. De même, très tôt, il s’est doté d’un répondeur téléphonique hygiénique et d’innombrables post-it.

Son naturel est plutôt heureux ; son rire, syncopé, est sobre. Vous lui ferez plaisir en lui offrant du papier à bulles : il saura s’en occuper avec méthode.

Il préfère les tomates farcies à l’andouillette, ce qui est le signe d’un manque de maturité pour certains. Seuls les fromages à trous sont à son goût ; probablement pour les rêveries et les possibilités offertes par les trous.

Pour la gymnastique, il préfère le beau sexe*, sobrement dodu si possible. (* beau sexe = espace de démocratie locale).

Il partage son logement avec son principal éditeur et sa chatte Michel au caractère énigmatique.

 

Au boulot, c’est un factionnaire zélé, attentif à libérer la liberté, entre deux discours. Il met à profit le plus petit interstice de liberté pour dessiner, partout ; dans le tramway, à la mairie, en ville comme à la maison. On ne peut pas dire que Texier travaille vraiment. Dessiner, ce n’est pas travailler, les travailleurs le savent bien. En revanche, il dessine beaucoup. Son dessin est sobre, ce qui ne l’empêche pas d’être idiot, crétin, sale ou grottesque (art pariétal moderne). Le noir, couleur purement morale, y est quasi exclusif. Ce choix s’impose en effet quand il s’agit de représenter sobrement l’humain, avec ses humeurs, ses moiteurs, ses tendances, même les plus floues.

 

O. E. Texier est un dessinateur de légendes noires qui se contrefout de la couleur. La couleur est un concept bourgeois et réactionnaire ; pas question de se compromettre avec ce genre de maquillage. Il laisse certains de ses éditeurs en friche tartiner de couleurs certains de ses dessins (sans légendes). Le résultat n’en est que plus sale.

Olivier E. Texier est un savant, son œil et son esprit sont principalement ouverts. Ses préoccupations sont vastes et les thèmes de ses dessins universels ; il prépare une épopée rose « L’étroit petit cochon » et un récit philosophique dessiné « Les plaisirs solitaires ». Un jour il publiera aussi ses discours bouguenaisiens.

 

Le jeu a une place privilégiée dans son emploi du temps très organisé : soit en solitaire avec ses jouets, sa console de jeux, ou bien sur le ring avec les dessinateurs à moustache. On a tous vu en vrai ou des images de Michou la Savate, de Monsieur d’Uranus ou de Drapopo.

 

Olivier E. Texier enseigne le bonheur d’être heureux à qui en veut...

 Christophe Hubert

 

http://otexier.blogspot.com

 

 

Bibliographie :

 

 

35 fanzines auto-édités, 1997-2006

 

69 dessins sales, Le dernier Cri, 2001

 

En français dans le texte (Avec J.J. Tachdjian), La Chienne, 2004

 

Flatter la bête, MeMo, 2004

 

L'éléphant de terre deux (dessin), avec X-90 (scénario), Les Requins Marteaux, 2001

 

Le Bar, Humeurs, 2004

 

Les nouvelles aventures de Girafe (avec X-90), Les Requins Marteaux, 2005

 

Grotesk, Humeurs, 2006

 

Croisière Cosmos, Delcourt, 2008

 

Mal Faits, Les Rêveurs, 2008

 

Le Tarot taré, Le Dernier Cri, 2011

 

Campigne, Le Dernier Cri, 2012

 

Histoires Sans Gag, Vide cocagne, 2013

 

Les cacas ratés, Editions plus, 2013

 

Grotesk : Retour à l’anormal, Même-pas-mal, 2013

 

Cons-Sidérations, Humus, 2013

 

Marv & Jonny, Les Requins Marteaux, 2013

 

Texas N°1 - Texier, ton univers impitoyable, Vide Cocagne, 2014

 

olivier texier, dessin, livres, catch de dessinateurs à moustaches, catarrhe

olivier texier, dessin, livres, catch de dessinateurs à moustaches, catarrhe

Olivier à droite, en Girafe, son personnage de BD.

olivier texier, dessin, livres, catch de dessinateurs à moustaches, catarrhe

 

 

 

 

 

28/06/2014

Dessin d'Olivier Texier

dessin, texier

Vu dans Catarrhe N°9

06/02/2014

Le poteau rose

 

Comme vous pouvez le constater sur la photo ci-dessus, Olivier Texier est reparti du Salon Professionnel de la bande dessinée d'Angoulême avec un trophée hors du commun : il a en effet reçu le prix AAARG pour son recueil de strips "Grotesk : Retour à l'anormal" (Ed. Même-pas-mal) !!

L'éditeur "même pas mal" est ICI

 

26/01/2014

Des dessins traduits.

Les dessins d'Olivier Texier sont enfin traduits en allemand.

greutesk02.jpg

Son blog ici

05:02 Publié dans Art | Tags : olivier texier, dessin | Lien permanent | Commentaires (0)

22/12/2013

Joyeux Nowel

Noël, Olivier Texier, Catarrhe, dessin, Mal faits

Dessin d'Olivier Texier - extrait de Catarrhe N° 6

Son blog: Mal faits