21/05/2016

Catarrhe N°21

bandeau-29'.png

Bientôt la sortie du Catarrhe du mois de juin avec par entrée en piste :

 


Après l’éditorial, Marc Sanders, dans sa chronique badine, qu'il mène à la baguette, nous parlera du « Point B, la fin des tabous ».

Perrin Langda, dompteur de vers, fera sautiller sa « nanopoésie ».

Jean Pézennec, un petit nouveau très à fable, fera défiler « La vache, la grenouille et la mouche » dans un milieu d’art contemporain.

André Stas et Éric Dejaeger, les magiciens des mots, présenteront « Hugo revisited ».

Jean-Paul Verstraeten fera appel aux « souvenirs mémorables du Professeur Brodsky » et sa ménagerie fantastique.

Lou Dubois, travaillera sans filets et jonglera avec ses « touchantes photos retouchées ».

Céline Maltère nous invitera à assister à « La mort du fakir ».

Patrick Boutin, revisitera le numéro de la femme coupée en deux dans « Vague à lame ».

Thierry Lechat, vous hypnotisera car « Celui qui rêve reste lucide », il vous fera prendre conscience des libertés et vous fera jouir. Il ajoutera aussi deux petites pensées.

Pascal Dandois, encore un petit nouveau, nous présentera « Voyages et aventures d’Al Intérieur », un numéro de haute voltige quelque peu exotique.

Éric Dejaeger, domptera sous vos yeux ébahis le préfixe DIPL(O)- et le suffixe -LÂTRIE.

Fabrice Marzuolo, grand contorsionniste, fera devant vous sa « Mise en boîte ».

Patrick Beaucamps, sous une lumière tamisée, entouré de brume, vous emmènera « Vers le printemps ».

Le Docteur Lichic, notre Monsieur Loyal, nous fera part « De l’origine de différentes huiles ».

Céline Maltère, antipodiste de haut vol, fera voltiger « Le vase de nuit ».

François-Xavier Farine, équilibriste patenté, affirmera dans « Poèmes Cut-up N°9 », que « L’avalanche des courriels n’aura pas lieu ».

Olivier Texier, champion de catch de dessinateurs à moustaches, vous fera entrer dans son « immonde » avec « des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche » et parsèmera la revue de ses crobards.

Paul Guiot, aux pieds de ballerine, mettra une petite touche de légèreté poétique de-ci de-là, à l’aide de ses pensées.

Le tout sera mis sous les auspices de la sainte du mois : Sainte Fétatoire, Super.

page01.jpg

27/11/2015

Catarrhe N° 18

page01.jpg

Le Catarrhe N°18, celui de décembre, vous offre encore des pages supplémentaires et vous fera découvrir les textes de Thierry Roquet, notre nouvel auteur.
Voici ce que nos chers abonnés pourrons savourer :

L'éditorial : « Noël blanc »
La chronique badine de Marc Sanders : « Le Belge et le Bled »
André Stas et Éric Dejaeger revisitent Baudelaire
Paul Guiot nous parle des pieds de Madeleine
Lou Dubois présente ses « légendaires portraits légendés », collages surrélistes
« Les dessous cachés de l'hôpital Saint-Sulpice » sont dévoilés par Jean-Paul Verstraeten
« Jamais entendu parler du punk », confidences de Thierry Roquet
Céline Maltère fait allusion au « Crozes-Hermitage »
« Celui qui rêve reste lucide » affirme Thierry Lechat qui flâne dans nos prés bovins
Les « réminiscences » de Patrick Beaucamps nous font partager « Sur le balcon » et « Requiem »
Christine Schmidt nous entraîne dans « Le cloaque »
Fabrice Marzuolo nous fait partager « Les jeux gratuits pas nets du Net
Éric Dejaeger nous présente des « Noëllogismes illustrés »
Patrick Beaucamps nous fait part de son « Insomnie »
« La leçon d'ortograf », « L'Erhu de ma voisine » et « La métamorphose » sont des « Poèmes pour niquer sa grammaire » de Perrin Langda
« L'immonde d'Olivier Texier », des dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche
Céline Maltère nous fait découvrir « Le Gynophore »
La Fête 'pataphysique du mois
Dessin de couverture et petites illustrations d'Olivier Texier

Bonne lecture.

Sinon, abonnez-vous !

24/03/2015

Catarrhe N° 14

 

cata 2015-14.jpg

 

 

Si Éric Dejaeger, le linguiste attitré de notre revue, considère à juste sous-titre que « Catarrhe est la revue qui tousse les gens à rire », nous allons donc nous efforcer, dans le prochain numéro, de ne pas le décevoir.

 

La revue Catarrhe devra prochainement agrandir ses locaux, en effet, deux nouveaux auteurs nous ont rejoints. Deux poètes, deux farfelus, comme nous les aimons : Fabrice Marzuolo et François-Xavier Farine nous ont fait le plaisir de participer au numéro d'avril.

 

Catarrhe numéro 14 va bientôt sortir de presses. Les rotatives tournent déjà dans nos sous-sols. Un sacré programme attend les abonnés (les autres se brosseront, les pauvres !) :

 

- Marc Sanders proposera, dans sa chronique badine : « Coachmard Bellevue ».

- Perrin Langda, avec l'apuis de la haute technologie, appliquera la miniaturisation de « Nanopoèmes ».

- André Stas et Éric Dejaeger feront preuve de maîtrise poétique dans « Jenneval revisited ».

- Jean-Paul Verstraeten vous emmènera en reportage dans « L'invraisemblable cabinet de curiosités du Professeur Brodsky ».

- Lou Dubois vous présentera M. Kind et Combes dans « Légendaires portraits légendés ».

- Thierry Lechat se mettra dans la peau de l'autre avec « Otages » et nous entraînera dans une journée « De grève lasse ».

- Fabrice Marzuolo vous parlera de poésie et sera « à fleur de poème ».

- Paul Guiot sortira de son atelier de sculpture de poèmes car « Le facteur frappe toujours trois fois ».

- Éric Dejaeger vous parlera du préfixe PHALLO- et du suffixe -MANE dans sa rubrique : « La linguistique appliquée ».

- François-Xavier Farine se rebiffera dans « L'avalanche des courriels n'aura pas lieu ».

- Olivier Texier, avec ses dessins qui laissent un mauvais goût dans la bouche, sera cinglant dans la rubrique « L'immonde d'Olivier Texier ».

- Nous fêterons également la Sainte du jour.