01/12/2013

Les inventions oubliées

Le Mismographe

 

Cousin éloigné d’Emile Wiechert, Jonathan Ghislain-Wiechert est l’inventeur méconnu du Mismographe. Inspiré par les travaux de son parent et impressionné par les premiers sismographes, Johnathan s’emploie à concevoir une machine à fonctionnement périodique dont le produit (le tracé) se répète rigoureusement dans le temps. D’une certaine manière, le fonctionnement régulier du Mismographe nie celui du sismographe, ce qui a fait suggérer à certains de ses biographes que Ghislain aurait été un jaloux. Quoiqu’il en soit le Mismographe trouvera un usage discret mais répété dans l’Histoire. Ainsi, de nombreux gouvernements utilisèrent cet appareil (ou un avatar adapté à d’autres paramètres à mesurer) pour convaincre la population que tout est normal et qu’il ne se passe strictement rien. Il fut ainsi employé en France lors de l’accident de Tchernobyl, nation où il est de notoriété publique que le nuage radioactif s’arrêta aux frontières tricolores. On l’utilise encore régulièrement aujourd’hui en Belgique pour mesurer le taux de particules fines polluantes dans l’air, ou la présence de pesticides cancérigènes dans les fruits et légumes.

 

pataphysique, inventions, Dr Lichic


Mismographe de Ghislain (1908)

Dr Lichic

Dans Catarrhe N° 3