24/04/2015

La revue Catarrhe s'indigne !

« Et que l'ongle soit réincarné ! », les premières réactions ne se font pas attendre !

 

LA REVUE CATARRHE S'INDIGNE !

 

La fausse tiare de Saïtaphernès n’a plus le pompon, on a tourné la page des faux carnets d’Hitler, et même le Saint-Suaire, qui cependant en a fait suer plus d’un, est rangé au rang de linge sale depuis cette nouvelle affaire.

Jean-Paul Verstraeten est-il le descendant spirituel de Vrain-Lucas ?

Vrain-Denis Lucas, dit Vrain-Lucas, est un faussaire littéraire français né en Eure-et-Loir en 1818. Il est connu pour être l'auteur d'un ensemble de faux manuscrits tels que des lettres d'Alexandre le Grand à Aristote, de Lazare à saint Pierre, de Cléopâtre à Jules César et même de deux lettres de Pascal, semblant établir la preuve que celui-ci aurait découvert la loi de l'attraction universelle bien avant Newton.

Jean-Paul Verstraeten, quant à lui, aurait découvert en 1999, sur les hauteurs de Dinant, avec un autre soit-disant professeur et sous un nom d'emprunt, un nain fainéant, le Nanus Otiosus. Ils ont même édité un carnet de fouilles et ils ont créés une exposition d'objets récoltés lors des fouilles, sous le couvert de l'ISNAPH, l'Institut Supérieur de Nanologie Appliquée de Petit-Hallet.

En 2005, il récidive avec un Musée. « Le Fabuleux mais Improbable Musée du Docteur Paul Walkinson » nous fait croire en l'existence d'un savant, inventeur, aventurier qui a parcouru le monde à la découverte de peuplades et d'animaux méconnus. Mais il va plus loin et nous démontre, documents à l'apuis, l'existence d'un groupe d'intellectuels dans la lignée des surréalistes, « le groupe des 16 », « les Treize et Trois ».

Aujourd'hui, sort un livre aux Cactus Inébranlable Éditions, maison fort crédible au demeurant. « Et que l'Ongle soit réincarné » est son titre. On peut constater que Jean-Paul Verstraeten en est officiellement le traducteur et qu'un certain « John P. Barrywell » en serait l'auteur. Il serait né en Grande-Bretagne, plus précisément à Wolverhampton dans le Staffordshire en 1958. Mais qu'en est-il réellement ? Cet écrivain existe-t-il vraiment ? Est-ce encore une supercherie de plus ? C'est fort probable.

Annoncé comme « La plus incroyable aventure du Département Ambivalent Casuistique se déroulant entre le sixième étage de la Tour du Midi-midi et demi et la quatrième dimension », ce livre nous laisse fort sceptiques quant à son sérieux.

Suite à un mystérieux courriel du Commandeur en Chef de la Flotte Intergalactique, les agents du DAC partent à la recherche de la véritable souche humaine car nous ne serions pas les vrais terriens. Jugez vous-même.

Si d’aucuns ont défendu les œufs battus et réconciliés les œufs brouillés, s’ils ont tout fait pour que le Veau d’Or puisse enfin se coucher, s’ils ont fait amnistier les portes condamnées et s’ils tolèrent sans retenue les hommes-sandwichs beurrés, ceux qui nous connaissent savent, et ceux qui ne nous connaissent pas encore sauront bientôt que nous ne prenons pas les choses à la légère, ni à quiconque d’ailleurs. C'est pourquoi, afin de vous préserver d'un contrefacteur qui n'a pas manqué de sonner plusieurs fois, nous vous conseillons de ne pas acheter ce livre ou alors seulement pour savoir jusqu'où peut aller la perversité d'un homme qui se moque de nous, ou si vous avez vraiment envie de vous marrer.

Et comme le dit si justement l'auteur, quel qu'il soit : « Qu’est l’Homme face à son destin ? Surtout si c’est un destin grêle ! ».

À bon entendeur, salut.